Actualités

Recrutement au sein des Forces Armées.

Avez-vous déjà pensé à servir dans les forces armées ?

Que ce soit pour servir dans la marine nationale, l’armée de l’air ou bien encore dans l’armée de terre, que vous ayez un brevet, un CAP, un BEP, un BAC, un BTS ou plus, vous pouvez devenir acteur de la défense nationale dans une spécialité qui vous correspond. Les armées recrutent environ 15 000 personnes par an dans des secteurs aussi variés que la restauration, le combat, la mécanique, la logistique, l’aéronautique, l’administration, mais aussi la sécurité-protection, la maintenance, le renseignement, les communications…Suivant les armées vous retrouverez jusqu’à 400 spécialités différentes ! Il y a immanquablement celle qui VOUS correspond.

Enfin si vous souhaitez vivre les armées autrement, avec une préparation militaire ou suivre votre scolarité au travers d’un BAC Pro conventionné dans la maintenance voire devenir réserviste, les armées peuvent répondre à votre demande.

Alors si vous êtes motivé, un brin sportif, que vous avez entre 17 et 30 ans, avec ou sans diplôme, n’hésitez pas à prendre contact afin d’obtenir un RDV d’information personnalisé.

CONDITIONS GENERALES :

-Etre de Nationalité française

-Avoir l’accord des parents pour les mineurs

-Etre en règle avec les obligations du service national (JDC effectuée ou + 25 ans)

-Ne pas avoir de condamnation ayant entrainé de perte de droits civiques

Le Centre d’Information des Forces Armées (CIRFA) se situe :

7 boulevard Desaubeau à Reims.

Il est ouvert du lundi au vendredi de 08h45 à 12h00 et 13h30 à 18h00

TEL : 03.51.42.41.00

 

 

Josiane SCHAEFFER CIRILLI

Correspondante défense de la commune de VERZY

TEL : 03 26 49 60 27

 

Première édition des rencontres forestières

C'est dans le cadre du label « Forêt d'Exception » qu'une 1ère réunion organisée par le Parc Naturel de la Montagne de Reims et l'ONF vient de se tenir avec comme programme la gestion des mares forestières.

Cet événement s'inscrit dans le processus de candidature au label « Forêt d'Exception », garant d'une gestion durable, exemplaire et partagée du massif forestier.

Les mares font parties des éléments de biodiversité à préserver. Elles abritent un monde très dense de petits habitants et sont des refuges pour les oiseaux migrateurs.

 

La matinée a été consacrée sur différents points :

  • L'historique de la formation des mares sur Verzy par M, Hubert Guérrin, de la société d'études des sciences naturelles de Reims

    Il faut savoir que la quasi totalité des mares ont été creusées par l'homme suite à l'exploitation de carrières de pierres meulières.

  • Fonctionnement écosystémique des mares forestières par M,Eric Geoffroy, de l'ONF

    L'ONF a établi un état des lieux permettant de caractériser la valeur écologique des mares situées sur la forêt domaniale de verzy.

    - Des investigations ont permis de définir des actions comme restaurer la qualité physique des hydrosystèmes par la diversification des profils d'écoulement des eaux de ruissellement, la restauration de la continuité écologique et le rétablissement des dynamiques dans les zones humides.

    Réhabiliter et renforcer le réseau de zones humides par la restauration et la conversion des habitats forestiers humides, l’entretien et la restauration des mares forestières.

  • L'évaluation et les intérêts d'une mare avec la prise en compte des taxons (Un taxon correspond à une entité d’êtres vivants regroupés parce qu’ils possèdent des caractères en communs du fait de leur parenté, et permet ainsi de classifier le vivant à travers la systématique) des références comme ; l'odonate, par Raphaëlle Itrac-Bruneau de l'office insectes environnement.

  • Les outils de gestion durable avec « les réserves biologiques : outils de protection mis en place par l'ONF présenté par Eric Geoffroy et la mise en place d'un plan de gestion présenté par Pierre Detcheverry du conservatoire des espaces naturels de Champagne Ardenne.

 

Après midi sortie sur le terrain :

  • Rendez vous fut pris sur le parking des pins, ou M, Denis Rabaté, responsable fonctionnel et agent patrimonial ONF a présenté les travaux réalisé au sujet de la mares des pins. Un éclaircissage et un circuit barrièré viennent d'être mis en place afin de protéger et rendre l'accessibilité plus facile tout en respectant l'écosystème.

  • C'est Raphaëlle Itrac-Bruneau de l'office des insectes environnement qui conclut cette journée par une « chasse » à la libellule et ses explications.

 

 

 

 

Qualité de l'eau

Une analyse à grande échelle sur les eaux de consommation humaine a été réalisée et il apparait que l'eau distribuée sur le syndicat de la commune de Verzy a un dosage de perchlorates légèrement supérieur à 4ug/L, ce qui entraine la restriction suivante: Ne pas faire consommer l'eau (ne pas préparer de biberons)  aux nourissons de moins de 6 mois.

La présence de perchlorate a été mise en évvidence dans quelques zones de captages d'eau situés dans les départements de la Marne et des Ardennes localisés dans une zone qui correspond à la ligne de front de la première guerre mondiale. Cette détection corrobore ainsi l'hypothèse d'une provenance liée aux nombreuses munitions utilisées lors du conflit.

Les perchlorates ne sont pas classés cancérogènes ou mutagènes par aucun organisme international. Il ne s'accumulent pas dans l'organisme humain et leurs effets sont réversibles.
Les perchlorates interfèrent avec le processus d'incorporation de l'iode par la thyroïde; ils pourraient donc induire une diminution dans le système des hormones thyroïdiennes.
les personnes sensibles sont les foetus, les nourrissons (compte-tenu de l'immaturité de leur thyroïde) et donc les femmes enceintes et allaitantes.

ERDF fait le ménage

Verzy et ses Faux ont été amputés cette semaine de 500 mètres de ligne électrique. Une opération d'abord motivée par des raisons de sécurité, mais aussi d’embellissement dans le cadre de la candidature Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Si les réseaux électriques ne sont pas prêts de disparaître totalement du paysage, de nombreux poteaux disgracieux sont démolis très régulièrement par ERDF. Ainsi, dans la Marne, plus de 6 200 kms de réseau haute tension et 4 700 kms de réseau basse tension sont déjà en souterrain, soit respectivement 43% et 61% de l'ensemble de chaque réseau. Mais ce n'est pas l'esthétisme de nos campagnes qui motivent en priorité les services d'ERDF à enfouir ses infrastructures, mais davantage des questions de sécurité.

L'opération menée cette semaine à Verzy, qui a consisté à l'enlèvement de poteaux électriques supportant une ligne moyenne tension longue de 500 mètres, faisant suite à la réalisation à la place d'un réseau sous-terrain, en est l'exemple. « Plusieurs incidents sur le site ont été enregistrés ces dernières années, explique Bernard Dapogny, directeur territorial d'ERDF dans la Marne. Le 6 juin 2006, le 8 décembre 2010 et le 22 juin 2011, des arbres et des branches sont tombés sur la ligne au coeur d'un site difficile d'accès pour nos équipes de dépannage et d’entretien, créant de nombreux problèmes pour la réparer, d'autant plus que les lieux sont fréquentés par de nombreux promeneurs. »

Contrairement aux idées reçues l'enfouissement des réseaux de distribution d'électricité n'est pourtant pas la solution qui garantie le maximum de sécurité. Non, la palme revient au réseau torsadé « qui en plus vieilli très bien. C'est le réseau le moins sensible aux incidents, indique le directeur territorial d'ERDF. Le réseau sous-terrain est lui soumis aux risques de travaux à la surface, et un coup de pelleteuse peut toujours arriver. » Pourtant, ERDF a donc validé la solution du réseau sous-terrain sur ce site. « Le réseau torsadé, ce n'est pas très joli, avoue Bernard Dapogny. Pour ERDF, c'est la sécurité des usagers et le respect de l'environnement immédiat qui ont primé. »

Cerise sur le gâteau, cette opération d'embellissement d'un coût de 130 000 euros menée par ERDF à proximité directe des Faux de Verzy, haut lieu de promenade du Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims, devrait aussi profiter à la candidature Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au Patrimoine mondial de l'Unesco. En effet, dans cette quête de reconnaissance, chaque détail compte.

Cet article provient de "L'hebdo du vendredi" voici le lien :  http://www.lhebdoduvendredi.com/article/17039/erdf_fait_le_menage_a_verzy

Des médailles au collège

Après avoir été champions académiques en début d’année, deux équipes de fleurettistes (Le Collège Paul Eluard de Verzy ainsi que le Lycée Marc Chagall de Reims) viennent de participer à leurs premiers championnats de France UNSS (tous licenciés au CER). Que d’émotions sur les deux jours de compétition…

Arrivée sur le site du complexe Olympie à Mandelieu le 1 avril, après 10 heures de route, Ils purent aller se détendre au bord de mer avant de prendre leurs appartements dans un centre de vacances et y passer une excellente nuit ! Le 02 avril : début des compétitions avec une montée en charge des deux équipes techniquement et psychologiquement.     L’équipe du Collège de Verzy aligna dans sa poule, 3 victoires et 2 défaites et termina 5ème du classement des 12 collèges présents, après les poules.

L’équipe du Lycée de Reims aligna dans sa poule, 4 victoires et 2 défaites et termina 3ème au classement des 13 Lycées présents, après les poules. Très motivés par l’enjeu de vouloir passer le cap des 1/8 et des ¼, ils réussirent sans trop de problème : Le Collège gagna ses ¼ par 15 à 5 et le Lycée par 15 à 7.

Le 03 avril : Une ambiance extraordinaire…et très stressante… dixit les encadrants professeurs des deux établissements (M.Dubots, M.Choux pour le Collège et M.Guizard pour le Lycée)

L’équipe du Lycée parfaitement bien concentrée et techniquement au top, gagnère leur ½ finale 15 à 7 pour finir en finale en gagnant par 15-5.  L’équipe du Collège, hyper motivée aussi mais moins favorite que l’équipe du Lycée, c’est donnée corps et âme dans la bataille des ½ finales pour finir à 14 - 15 Malheureusement la finale c’est envolée pour une seule petite touche… Il ne restait plus qu’à tirer la 3ème place dans le match des perdants des ½ finales et là encore du stress car après avoir mené au score, l’équipe s’est faite remontée à 14-14 !!!. La tension était à son comble…et dans un silence azuréen lors d’une attaque simultanée des deux concurrents, l’arbitre donna un carton rouge au tireur de l’équipe adverse et désigna vainqueur le Collège de Verzy !

Prochainement

Les Faux de Verzy

Tourisme et Loisirs